3 Juillet 2018

Organisation

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) est maître d'ouvrage du programme Ariane 6 et bénéficie dans ce cadre de l’expertise du CNES via des équipes mixtes de projets et sa direction technique dans toutes les composantes lanceur et ensemble de lancement. Elle a confié à ArianeGroup le développement des 2 versions du lanceur Ariane 6 ainsi que leur commercialisation via sa filiale Arianespace. L'ESA a confié au CNES la maîtrise d'œuvre du développement des moyens sols en Guyane.

Une organisation industrielle rationalisée

Maître d'œuvre du lanceur, ArianeGroup ambitionne de baisser significativement le coût de production d'Ariane 6 par rapport à Ariane 5. Pour cela, elle développe un processus de production centralisé et rationalisé avec une verticalisation des acteurs principaux, une spécialisation des sites de production en Europe, une modernisation des systèmes de production, la mise en place d'une chaîne de production cadencée et en série.

bpc_ariane6_arianegroup_2.jpeg

ArianeGroup

Officialisée le 1er janvier 2015, ArianeGroup est une co-entreprise franco-allemande détenue à parts égales par Airbus et Safran. En juillet 2016, ArianeGroup (alors dénommée Airbus Safran Launchers) a racheté les parts du CNES dans Arianespace.

Une équipe ESA/CNES intégrée à ArianeGroup

Afin de rassembler toutes les compétences nécessaires au succès du programme Ariane 6, une équipe mixte ESA/CNES est intégrée au sein d'ArianeGroup. L'ESA et le CNES entendent ainsi faire partager les compétences d'analyse et d'expertise indépendante de leurs experts et contribuer ainsi à la réussite du développement par une approche centrée sur la gestion des risques.

Organisation industrielle d'Ariane 6. Crédits : ESA

Les corps des boosters seront fabriqués en Italie, leurs tuyères à l'usine d'ArianeGroup du Haillan près de Bordeaux. Ils seront remplis de propergols solides puis intégrés en Guyane chez REGULUS et au BIP d’Europropulsion.

Les moteurs Vulcain 2.1 et Vinci seront produits dans l'usine d'ArianeGroup basée à Vernon dans l'Eure. Certaines pièces seront fabriquées par impression 3D.

Le site d'assemblage de l'étage inférieur d'Ariane 6 sera basé aux Mureaux dans les Yvelines. Contrairement à Ariane 5, cet assemblage sera réalisé à l’horizontale, au fur et à mesure de son avancement.

Le site d'assemblage de l'étage supérieur sera basé à Brême en Allemagne, chez ArianeGroup.

Un nouveau pas de tir

Baptisé ELA4 (pour Ensemble de Lancement n°4), le pas de tir d'Ariane 6 aura une superficie totale de 170 ha et sera situé à 4 km au nord-ouest du pas de tir d'Ariane 5 (ELA3). Le chantier de construction a débuté au Centre Spatial Guyanais durant l'été 2015 pour une livraison prévue à l'automne 2019. L'ESA a confié au CNES la maîtrise d'œuvre du chantier mais aussi la mise en place de tous les moyens “sol” nécessaires au lancement d'Ariane 6 :

  • assemblage, remplissage et contrôle du lanceur,
  • chronologie de lancement,
  • activités de poursuite et de sauvegarde en vol.


La construction d'ELA4

Le 2 octobre 2017, le futur pas de tir d'Ariane 6 est en cours de construction au Centre spatial guyanais. Crédits : CNES/ESA/Sentinel Guillaume Berthier, 2017.


Le futur pas de tir ELA 4 dédié au lanceur Ariane 6 au Centre spatial guyanais. Représentation d'artiste. Crédits : Architecte Cardete & Huet, 2016.

Publié dans : 
A propos de :