19 Mai 2020

[Lanceurs] L’UCT, véhicule hors normes pour convois exceptionnels

L’UCT a été conçu spécialement pour transporter le composite supérieur d’Ariane 6 vers le pas de tir dans les meilleures conditions. Présentation d'un engin colossal dans lequel rien n’est laissé au hasard.
is_lanceurs_uct1.jpg
L’Upper Composite Trailer, un colosse pour transporter le composite supérieur vers la zone de lancement. Crédits : CNES

C’est un voyage court mais particulièrement délicat. L’intégration des satellites dans la coiffe d’Ariane 6 se déroulera au Centre spatial guyanais, dans le hall d’encapsulation du bâtiment d’assemblage final. Puis une fois assemblé, deux jours avant le décollage, le composite supérieur du lanceur sera acheminé vers la zone de lancement, distante de 8,5 km. Ce convoi exceptionnel sera assuré par un véhicule exceptionnel : l’UCT (Upper Composite Trailer – « remorque du composite supérieur »). 

Un engin aux dimensions impressionnantes

Pour transporter ses colis de 20 m de haut et 25 tonnes, l’engin conçu spécialement pour l’ELA 4 affiche des dimensions impressionnantes : 6 m de large, 26 m de long et 160 tonnes à vide, soit environ 4 fois la masse des poids lourds les plus imposants. Particularité de l’UCT, le camion et la remorque ne font qu’un. En raison de ses dimensions, le véhicule dispose de deux cabines de pilotage, une à l’avant, l’autre à l’arrière. S’il faut changer de direction, le pilote change de cabine et fait une marche avant dans l’autre sens. Alimenté par trois groupes électrogènes, il se déplace à une vitesse maximale de 9,5 km/h et réalise le parcours en 1h30.

De multiples précautions à prendre

Autre spécificité, l’UCT est équipé pour assurer le transport dans les meilleures conditions, explique Sylvain Leroy, chargé d’affaires systèmes mécaniques Ariane 6 au CNES

Les éléments transportés sont des objets sensibles manipulés dans des salles blanches. Durant le trajet, il faut garantir leur propreté et le maintien de conditions optimales de température et d’hygrométrie. 

Pour cela, l’UCT dispose d’un système de ventilation très performant qui filtre l’air, le refroidit et l’assèche. Ces données sont mesurées en permanence et transmises en temps réel dans un véhicule suiveur, de manière à détecter immédiatement toute anomalie. De même, il faut veiller à la sécurité du transport et à l’intégrité du colis, en limitant les secousses ou les vibrations qui pourraient endommager le chargement. Sur chaque portion du parcours, des essais permettront ainsi de déterminer les bonnes vitesses de roulage en fonction de la configuration de la route et des obstacles à passer : virages, rond-point, pont… Une fois à bon port, le composite supérieur sera hissé en haut du lanceur, paré pour un voyage beaucoup plus lointain.


Le saviez-vous

Le trajet se déroule sur une route standard fermée à la circulation le temps du passage de l’UCT. Comme pour tous les transferts sensibles des différents lanceurs, le convoi exceptionnel est escorté par la Gendarmerie. Le pilote est seul dans la cabine mais l’UCT est accompagné de plusieurs véhicules avec des fonctions définies : chauffeur de secours habilité à conduire l’UCT, équipes de maintenance et de réparation, équipe en charge du suivi des mesures, clients satellite.

Publié dans : 
Pour les cibles :